Comment démarrer un jardin potager

Vouloir aménager son propre jardin potager est un souhait louable. Les bénéfices sont nombreux dont bien entendu celui de disposer d’un garde manger gratuit et bio chez-soi. Aménager et entretenir un jardin potager n’est pas de tout repos. Il faut porter une attention quotidienne à son jardin pour obtenir de bonnes récoltes. Le projet pourrait aussi intéresser votre escorte. Voici les étapes pour démarrer un jardin potager. 

Déterminer le terrain 

La base d’un jardin potager consiste à déterminer le bon terrain destiné à accueillir vos futurs légumes. Bien entendu, cela dépend du terrain dont vous disposez. De préférence, celui-ci doit être bien ensoleillé, à l’abri du vent et surtout fertile. Même si ces conditions ne sont pas toutes réunies, vous pourrez toujours travailler la terre et son environnement pour optimiser votre récolte. Prévenez votre escorte qu’il faudra beaucoup d’huile de coude pour prendre soin de son jardin potager. Même si vous êtes très enthousiaste à travailler la terre, il est conseillé de commencer par un petit périmètre. Prévoyez entre 10 à 20 m² de surface pour la première année. Fort de cette première expérience, vous pourrez étendre petit à petit votre potager. 

Image de légumes étalés sur une table.

Le choix des légumes 

Compte-tenu du terrain que vous commencez à travailler, vous ne pourrez pas planter toutes les légumes. Cela dépend d’abord de la qualité du terrain que vous avez à disposition. Les épinards par exemple s’épanouiront bien sur un sol argileux tandis que les carottes seront plus appropriées dans un sol sablonneux. Jetez un coup d’œil sur les cultures autour de vous pour avoir une idée des légumes qui y poussent le mieux. Dans tous les cas, vous pourrez toujours travailler votre terre et à terme disposer d’un terrain où vous pourrez quasiment tout faire pousser. Prenez note des légumes que vous consommez le plus souvent, cela vous motivera pour la première récolte. Parmi les plantes faciles à cultiver on peut citer : les plantes aromatiques, les pommes de terre, la tomate, le chou kale ou encore la courge et les différentes familles de haricot. Attention, chaque légume a sa période optimale de plantation, pensez à vous référer au calendrier de semis avant de les mettre en terre. 

Travailler la terre 

Une fois que vous avez délimité le terrain et que vous avez décidé des plantes à mettre dans votre futur potager, vous pouvez passer aux choses sérieuses. Vous devez ainsi disposer des outils adéquats pour travailler la terre à savoir principalement la grelinette et la fourche bêche. Idéalement le terrain sera plat, si vous êtes sur une pente, il sera nécessaire d’aménager des terrasses. L’eau doit toujours circulez aussi, il faudra penser à un système de drainage. Le terrain ne doit pas être trop à découvert et laisser les plantes à la merci du vent, pensez à ériger un mur ou mieux, une haie sur un côté du potager. Commencez par travailler le sol en été, puis recouvrez-le de paillis en automne jusqu’au début du printemps. Décomposez la terre qui sera prête à accueillir ses premiers semis. 

Jolie jeune femme allongée dans son lit.